UAG : Deux formations d’ingénieurs de plus

Elles ont été présentées, le mardi 5 juin , par la Région Guadeloupe et l’Université des Antilles et de la Guyane. Ces deux nouvelles formations d’ingénieur qui ont été habilitées à l’UAG par la Commission des titres d’ingénieur (CTI), le 9 mai dernier sont les suivantes :

– Génie de l’environnement : spécialité matériaux. Ce diplôme, en convention avec l’ENSIACET-INP de Toulouse (Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques) ouvrira dès septembre 2012. Dans ce cadre la première année se déroulera à Toulouse et les deux autres années seront dispensées à l’UAG.

– Génie des Systèmes Énergétiques qui ouvrira en septembre 2013. Les trois années de formation se dérouleront à l’U.A.G.

Les deux spécialités ingénieur constituent les premières formations françaises d’ingénieur habilitées par la CTI et délivrées dans la zone Caraïbe/Amériques. Ces 2 formations d’ingénieur qui se déclinent sur trois années, seront implantées sur le pôle universitaire de la Guadeloupe, sur le Campus de Fouillole, à la Faculté des Sciences exactes et naturelles. Les ingénieurs diplômés de ces formations auront un niveau BAC+5.

La création de ces deux spécialités se fait au titre de la formation initiale sous statut étudiant.

Ainsi, l’UAG implanté sur les trois régions, Guadeloupe, Guyane et Martinique propose de former des ingénieurs en trois ans dans le domaine du développement durable avec une ouverture vers la grande Caraïbes. Les ingénieurs seront formés à l’analyse de solutions technologiques dans un contexte de développement durable autour de problématiques spécifiques à l’environnement insulaire, intertropical, des régions à risques sismique et cyclonique.

« C’est une magnifique conclusion d’un projet qui a été porté par la présidence de l’UAG, le doyen de la Faculté des Sciences exactes et naturelles et par son équipe. C’est aussi le fruit d’un partenariat fort entre l’UAG et la Région Guadeloupe qui a accompagné ce projet en l’inscrivant au contrat quadriennal (UAG-Région) d’objectifs et de moyens comme projet structurant, en le dotant de fonds structuraux (800 000 euros), et en souscrivant à la construction d’une école d’ingénieur ultra-moderne sur le Campus de Fouillole (10 millions d’euros) ». UAG

FINANCEMENT

La collectivité régionale a entièrement financé un bureau d’études afin d’aider le comité de pilotage à structurer le projet et à réaliser le dossier d’habilitation CTI. Ce bureau d’études expert en conseil en stratégie et management pour les PME/PMI et collectivités nationales ou européennes avait également une forte expertise dans le montage de ce type de projet.

Sur un contrat de 2,5 millions d’euros, 800 000 euros ont été fléchés pour l’équipement de l’Ecole d’ingénieur. Des accompagnements régionaux sur le FSE et le FEDER sont aussi possibles pour finaliser le fonctionnement de ces 2 formations. Dès mars 2011, la Région Guadeloupe a mis en autorisation de programme la somme de 10 millions d’euros devant servir à la construction de l’Ecole d’ingénieur et à l’extension de la Faculté de médecine et de l’UFR STAPS. Une somme paritaire a été réclamée à l’Etat pour accompagner ces 2 projets innovants du pôle universitaire de la Guadeloupe.

INSCRIPTION

Avec comme objectif 20 étudiants par année de formation, les recrutements des élèves ingénieurs se font aux niveaux régional, national et international. Les recrutements se font :

• sur dossier pour les étudiant titulaires d’un DUT, BTS ou d’une licence

• sur dossier pour les étudiants de nationalité étrangère avec une visée particulière pour les

étudiants provenant de la grande Caraïbe.

• via les concours nationaux à l’issue des Classes Préparatoires (CPGE)

Pour le diplôme GE, les DUT visés sont ceux de Chimie, Mesures Physiques ou Sciences et Génie des matériaux. Pour les BTS se sont principalement le BTS Chimie alors la licence visée est celle de Sciences Physiques.

DÉROULEMENT DE LA SCOLARITÉ

La formation se déroule sur 3 ans partiellement ou entièrement à l’U.A.G.

Le diplôme Génie de l’environnement-Matériaux CR2M, ouvre dès la rentrée 2012. La première année s’effectue à l’ENSIACET-INP Toulouse dans le département de matériaux. Les deux autres années s’effectuent à l’U.A.G.

Le diplôme Génie des systèmes énergétiques se déroule entièrement à l’U.A.G.

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours, travaux dirigés, travaux pratiques, projets, étude de cas.

A la fin de la première année, l’élève suivra un stage ouvrier d’un mois, à la fin de la deuxième année il devra effectuer un stage ingénieur de 3 mois et un autre de 6 mois en troisième année.

La Région Guadeloupe est connue pour être une région très dynamique dans le soutien apporté aux étudiants pour réaliser leur formation dans l’enseignement supérieur. C’est donc tout naturellement que les élèves-ingénieurs issus de ces 2 formations d’ingénieurs ont vocation à s’insérer dans le dispositif d’aide régionale aux étudiants.

Solutions énergétiques pour réaliser des économies
Pourquoi et comment devenir coach professionnel ?