Cystite et infection urinaire : Risques, causes et symptômes

Infection urinaire

Publié le : 06 février 20236 mins de lecture

Les cystites sont des infections de la vessie principalement constatées chez les femmes. En général, elles sont dues à une infection bactérienne qui provoque de fréquentes envies d’aller uriner et des douleurs en mictions. En connaissant les causes, les risques et les symptômes d’une infection urinaire comme les cystites, il est possible de la soigner dans les meilleures conditions.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

L’appareil urinaire est composé d’urètres, des uretères, de la vessie et des reins. Il est différent chez la femme et chez l’homme. Chez la femme, l’appareil urinaire est court, cela favorise l’apparition fréquente des infections urinaires comme les cystites. Chez l’homme, le tractus urinaire est plus long et dispose d’un organe supplémentaire, qui est la prostate. Cette dernière est souvent touchée lors des inflammations urinaires. Voilà pourquoi, elles peuvent être graves en se transformant souvent en prostatites.

L’infection urinaire est une forme d’infection bactérienne se limitant souvent à la vessie. Lorsque l’inflammation commence à atteindre les reins, il s’agit d’une pyélonéphrite. Par contre, la cystite désigne une inflammation au niveau de la vessie, infectée par une bactérie. C’est l’infection urinaire la plus diagnostiquée par les médecins et qui concerne principalement les femmes. La cystite est aussi courante chez les enfants en indiquant tous les symptômes d’une infection urinaire. Il est à noter que la cystite interstitielle est une infection chronique rare au niveau de la vessie. D’origine inconnue, elle est différente de la cystite bactérienne. Cette pathologie touche surtout les femmes jeunes de 30 à 40 ans.

En général, elle se traduit par le besoin fréquent d’uriner et des douleurs intenses du bas-ventre, de jour comme de nuit. Le diagnostic de ce type d’infection urinaire doit être réalisé par un médecin spécialiste afin d’éviter les éventuelles complications en l’absence de traitement. Cela dit, on vous invite à vous rendre directement sur femannose.com pour vous munir de toutes les informations concernant la cystite et l’infection urinaire. Vous y découvrirez entre autres les personnes les plus exposées à ce genre de maladie, la cause infection urinaire, ainsi que les différents traitements naturels qui permettent de soulager les symptômes.

Quelles sont les causes des inflammations urinaires ?

Les infections urinaires sont souvent dues à des inflammations au niveau de la vessie. Lorsque la pathologie se trouve sur cet organe, on l’appelle cystite. Les infections urinaires sont dues à des bactéries. Elles touchent généralement les femmes, car leur urètre, le tractus qui relie l’extérieur à la vessie, est plus court. De ce fait, l’entrée de bactéries dans cet organe est plus facile et sa propagation devient plus rapide.

En général, les médecins ne trouvent aucune cause infection urinaire chez les femmes, notamment pour les cystites. Par contre, lorsqu’une inflammation urinaire apparaît chez un homme, elle est parfois liée à une inflammation de la prostate ou à une hypertrophie bénigne de cet organe. Pour s’informer davantage sur les causes de l’infection urinaire, il est indispensable de procéder à quelques examens et analyses auprès d’un médecin spécialiste. Ensuite, ce dernier peut indiquer avec précision l’origine, les symptômes qui peuvent se présenter, les éventuelles complications et les traitements de l’inflammation urinaire.

Quels sont les symptômes des cystites ?

Parmi les symptômes d’une infection urinaire, il y a le besoin d’éliminer de faibles quantités d’urine de manière plus fréquente au quotidien. En urinant, la personne ressent de sensations de brûlure au niveau de son appareil génital. De plus, l’urine peut sentir mauvais et être trouble. La cystite peut également provoquer une fièvre légère et un sentiment de malaise au cours de la journée.

Dans la plupart des cas, les infections urinaires ne déchaînent pas de complications aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cependant, l’inflammation peut atteindre les reins si la personne ne suit pas des traitements spécifiques préconisés par un médecin. Ainsi, lorsque la température corporelle commence à être instable provoquant de la fièvre, la personne doit être vigilante, car cela peut indiquer que les bactéries remontent au niveau des reins. Dans ce cas, il est fortement recommandé de trouver rapidement un médecin.

Quels sont les risques liés aux infections urinaires ?

En l’absence de traitement après le diagnostic de la cause infection urinaire et ses symptômes, les bactéries présentes dans l’inflammation peuvent remonter le long de l’uretère, le conduit qui relie les reins à la vessie et s’attaquent aux reins. Dans cette situation précise, on parle de la pyélonéphrite. En atteignant les reins, le risque de complication devient plus important surtout pendant la phase de grossesse. De plus, la pyélonéphrite peut entrainer de la malformation des voies urinaires, du diabète ou de calculs dans la vessie et les reins.

Chez l’homme, les inflammations présentent également des risques de complications en l’absence de traitement adéquat. En effet, la pathologie peut rapidement devenir une infection générale sévère, entrainant un abcès de la prostate et des rechutes difficiles à guérir. Par ailleurs, des symptômes invalidants, comme des douleurs pendant l’éjaculation, peuvent aussi persister lorsque la personne néglige le traitement de la cystite.

Acheter des bijoux de lithothérapie en ligne
Les vertus de l’infusion au CBD

Plan du site