Prothèses dentaires all on 4 et all on 6 : que faut-il savoir ?

Protheses dentaires all on 4 et all on 6

Si vous commencez à avoir des problèmes pour mâcher ou mastiquer, qu’il vous manque quelques dents, ou que vous voulez simplement une belle denture, les prothèses dentaires all on 4 et all on 6 peuvent peut-être aider.

De quoi s’agit-il ?

Le all on 4 consiste en la pose de quatre implants sur la mâchoire supérieure ou la mâchoire inférieure. Une prothèse dentaire pour remplacer toutes les dents viendra ensuite se fixer sur ces implants. Il s’agit d’une restauration complète de l’arcade maxillaire ou mandibulaire. La prothèse dentaire peut contenir jusqu’à 12 dents artificielles, et les implants sont généralement en titane.

La prothèse all on 6 repose sur le même principe que le all on 4. La seule différence, c’est le nombre d’implants. Avec le all on 6, les implants sont au nombre de six, et la prothèse est ainsi mieux soutenue.

Pour ce genre d’intervention, il est possible de mettre plus d’implants pour fixer la prothèse (all on 8). Mais plus il y a d’implants, plus l’opération est compliquée et plus les frais seront élevés.

Avant de se faire pose des implants, il est primordial que l’opération soit minutieusement planifiée. En effet, le all on 4 et le all on 6 consistent à placer correctement des implants dans les os de la mâchoire (mandibule ou maxillaire).  Il s’agit d’une intervention chirurgicale complexe étant donné que les implants sont des  corps étrangers plutôt invasifs, et qu’ils seront vissés dans l’os.

Les implants sont vissés dans des positions bien spécifiques. Pour le all on 4, les deux implants sur le devant sont droits et verticaux, et les deux implants postérieurs seront légèrement inclinés par rapport au plan d’occlusion. Pour le all on 6, les implants postérieurs peuvent être droits ou également inclinés.

Avant de pouvoir se faire poser des implants, le patient doit avoir une structure osseuse de bonne qualité et de quantité suffisante au niveau de la mâchoire. Si ce n’est pas le cas, il peut bénéficier d’une greffe osseuse pour que ses os puissent supporter les implants.

Après la pose des implants, il faut compter une période de cicatrisation de 6 mois (en moyenne) pour que les os se reconstruisent bien et consolident l’ensemble.

À la fin de l’intervention, seul un pas de vis à ras de la gencive sera visible. Des piliers seront ensuite vissés sur les pas de vis pour fixer solidement la prothèse.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les implants dentaires permanents, vous pouvez voir sur ce site.

Quels avantages ?

Le all on four dentaire a la particularité d’être confortable pour celui qui le porte. Les implants permanents permettent également d’avoir une belle denture très naturelle.

La prothèse et les implants constituent un ensemble solidaire très stable. Les implants se stabilisent les uns sur les autres grâce au bridge.

Le all on 4 et le all on 6 sont des dispositifs durables. Les meilleurs implants peuvent durer toute la vie, et vous assurer un beau sourire pendant une vingtaine d’années au moins.

Le traitement est peu invasif. Avec seulement 4 ou 6 implants, vous pouvez bénéficier de la restauration complète de l’arcade maxillaire ou mandibulaire. La restauration complète présente l’avantage d’être moins pénible et moins coûteux par rapport à la pose d’implant individuel pour chaque dent.

Enfin, le all on 4 et le all on 6 vous permettent d’avoir des dents immédiatement opérationnelles. En effet, à peine quelques heures après l’intervention, vous pouvez déjà mastiquer et mâcher.

Quels inconvénients ?

La pose d’implants dentaires est une opération complexe. Il est fortement recommandé de solliciter un praticien expérimenté pour le all on 4 ou le all on 6. Il est important de choisir un bon chirurgien qui puisse vous garantir une belle et une solide denture.

Toutes les personnes ne peuvent pas bénéficier des implants fixes. Les os de la mâchoire doivent être suffisamment denses et en quantité suffisante pour maintenir solidement les implants et supporter l’intervention.  Sans ces qualités, les os mandibulaires et maxillaires doivent faire l’objet d’une greffe osseuse.

Avant d’opter pour le all on 4 ou le all on 6, vous devez vous poser certaines questions si vous avez des dents encore valides. En effet, que faire des dents restantes ? Leur nombre et leur état  sont à prendre en compte avant la pose d’un implant définitif.

La pose d’implants dentaires est une opération qui coûte cher. Ce genre d’intervention n’est pas pris en charge ni remboursé.

Les vertus de la pierre agate sur la santé
Actualité et informations utiles pour agriculteurs : comment vendre son mais